L’Irlande à la croisée des chemins pour la dépénalisation du cannabis malgré les retards politiques

Certains voient dans le report du débat sur la dépénalisation du cannabis en Irlande une tactique politique en vue des prochaines élections générales, mais il subsiste un fort sentiment d'optimisme quant aux progrès éventuels de la réforme.

Google News
Cannabis reform in Ireland

Le gouvernement irlandais a récemment approuvé la formation d’une commission de l’Oireachtas chargée d’examiner les recommandations relatives à la dépénalisation des drogues présentées par l’Assemblée des citoyens « dans les plus brefs délais ». Cette décision fait suite à un retard de neuf mois dans l’adoption d’une loi visant à décriminaliser la possession de petites quantités de cannabis.

Bien que le projet de loi et les recommandations de l’assemblée des citoyens bénéficient d’un large soutien, nombreux sont ceux qui pensent qu’il ne s’agit là que d’une nouvelle tentative de « botter en touche » jusqu’aux prochaines élections irlandaises. Les critiques estiment que le gouvernement se contente d’un engagement symbolique en faveur de la réforme au lieu de prendre des mesures décisives.

L’action de Gino Kenny en faveur d’une politique antidrogue progressiste

En janvier, Gino Kenny, représentant de People Before Profit et défenseur de longue date de la réforme du cannabis en Irlande, a présenté un projet de loi visant à décriminaliser la possession de 7 grammes de cannabis pour un usage personnel. Il a fait valoir que la criminalisation des individus pour la possession de quantités modestes de cette substance a été une politique infructueuse. Selon M. Kenny, l’adoption d’une position plus progressiste sur la consommation de drogues rapprocherait l’Irlande d’autres pays qui ont actualisé leurs politiques pour traiter la toxicomanie avec plus de compassion.

Ce débat a été historique : c’était la première fois que les lois sur le cannabis étaient discutées au Dáil, avec le soutien quasi unanime de tous les partis politiques. Nombreux sont ceux qui attribuent ces progrès à l’influence de l’assemblée des citoyens, qui a contribué à façonner le discours public et la politique autour de sujets tumultueux tels que l’avortement et le changement climatique au cours des dernières décennies.

READ  Le cannabis est-il légal en France ? Ce que dit la loi

Impact des recommandations de l’assemblée des citoyens

Si le débat sur la dépénalisation du cannabis avait eu lieu il y a un an, les partis politiques s’y seraient peut-être opposés. L’impact des recommandations de l’Assemblée des citoyens a joué un rôle essentiel dans la formation de l’opinion de nombreux membres de ces groupes. Ces propositions ont été spécifiquement rédigées pour être faciles à soutenir par les politiciens, dans le but de modifier une loi existante, en s’alignant étroitement sur les orientations fournies par l’Assemblée des citoyens.

Toutefois, le projet de loi n’a pas été adopté immédiatement. Le ministre de la santé, Stephen Donnelly, a obtenu un accord pour un « amendement temporel » de neuf mois, suggérant que cela donnerait le temps de délibérer sur les 36 recommandations de l’Assemblée des citoyens par l’intermédiaire d’une commission spéciale de l’Oireachtas mise en place pour l’examen des politiques et le conseil au gouvernement. La ministre des drogues, Hildegarde Naughton, prévoit que la commission se réunira dans les prochains mois, ce qui accélérera les discussions sur les politiques de réforme des drogues.

Retards potentiels dus aux élections à venir

Certains affirment que ce retard a pour but de mettre la question au premier plan des élections générales irlandaises, les politiciens l’utilisant comme un autre moyen d’échapper à leurs responsabilités. Néanmoins, nombreux sont ceux qui sont optimistes quant à l’issue du processus, estimant que des progrès seront finalement réalisés malgré les tentatives de blocage.

Comme l’a déclaré Peter Reynolds, président de CLEAR Cannabis Law Reform : « C’est ainsi que les choses fonctionnent en Irlande ; s’ils peuvent retarder les choses, ils le feront ».

READ  Légalisation du cannabis en Allemagne : qu'en est-il aujourd'hui ?

Perspectives positives pour l’avenir de la dépénalisation du cannabis

Bien que des difficultés subsistent, il y a des raisons d’être optimiste quant aux progrès de la réforme du cannabis en Irlande. La formation d’une commission de l’Oireachtas chargée d’évaluer les recommandations de l’Assemblée des citoyens et le soutien politique croissant indiquent qu’un changement significatif est possible. Cette transformation alignerait l’Irlande sur d’autres pays qui ont adopté des politiques progressistes en matière de drogues, en privilégiant le traitement humain à la criminalisation.

Rita Ferreira

Rita Ferreira

Rita est une rédactrice chevronnée avec plus de cinq ans d'expérience, ayant collaboré avec des plateformes de renommée mondiale, telles que Forbes et Miister CBD. Sa connaissance approfondie des entreprises liées au chanvre et sa passion pour fournir des informations précises et concises la distinguent dans l'industrie. Les contributions de Rita permettent aux individus et aux entreprises de naviguer dans les complexités du monde du cannabis, et son travail reste une ressource précieuse pour ceux qui cherchent à comprendre plus en profondeur son potentiel.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire


      The Marijuana Index
      The Marijuana Index
      Logo